Orgue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nouvel orgue, conçu par Frédéric Desmottes, a été installé au printemps 2016. Une vidéo retrace cette installation :

 Il fut inauguré le week-end du 11/11/2016. Pas facile, comme il le dit lui-même !

Description des jeux :

L’orgue du temple comprend 16 jeux. On appelle jeux les différents plans sonores de l’instrument sélectionnés au moyen des registres. Ils sont répartis en Grand Orgue, Récit et Pédalier.

Les jeux de l’orgue, souvent appelés registres, sont extrêmement variés.
Certains se retrouvent dans tous les instruments, d’autres sont caractéristiques d’une esthétique donnée. Pour l’orgue du temple, l’esthétique choisie est baroque allemand de coloration protestante. C’est ce qui explique qu’il corresponde à une utilisation de type cultuel et, par ailleurs, à une utilisation culturelle orientée baroque.

Les noms de jeux sont suivis d’un chiffre qui indique la longueur du tuyau en pieds. Le pied est une unité de mesure qui vaut 0,3243 m. Ainsi un tuyau de 8’ fait à peu près 2m60 de long. C’est un tuyau qui correspond à la tessiture normale de l’orgue. Dans les jeux de bouche, la hauteur de la note est directement liée à la longueur du tuyau donc un tuyau de 4’ sonnera une octave plus haut et un de 16’ une octave plus bas. Les longueurs intermédiaires indiquant un accord à la quinte par exemple.

Dans un orgue tous les jeux ne sonnent pas à la même hauteur. Certains parlent une octave plus haute que la note jouée sur le clavier, d’autres une octave plus basse.

On a donc pris l’habitude d’associer la longueur du tuyau et la tessiture du son produit en prenant pour référence le jeu à bouche ouvert de 8 pieds de long.

Voici le descriptif du Grand Orgue :

  • Principal 8’ : Les principaux sont les jeux de base de l’orgue. Lorsque le principal est en façade c’est un jeu de ‘montre’. Les tuyaux sont de la famille des 8’. Le principal est joué par le premier clavier ainsi que par le pédalier où il devient ‘contrebasse’.
  • Flûte à cheminée 8’ : La flûte est un jeu à bouche appartenant aux jeux de fond. La famille des flûtes est dite de large taille car le résonateur est plus large. La flûte à cheminée est de la famille des bourdons. Ce qui différencie la flûte à cheminée du bourdon c’est que le tuyau du bourdon est clos alors que la flûte à cheminée voit son extrémité libre. La sonorité n’est alors pas la même.
  • Octave 4’ : Comme son nom l’indique, c’est une famille de tuyaux situés une octave au-dessus du principal.
  • Nasard 2’2/3 : Le Nasard est obligatoirement un jeu de fond flûté (soit un bourdon, soit une flûte à cheminée, soit une flûte ouverte) donnant le troisième harmonique du fondamental du jeu de 8 pieds. Sa longueur est de 2’2/3.

Descriptif du Récit, à vocation de soliste :

  • Bourdon 8’ : Il appartient à la famille des jeux de fond. C’est un jeu à bouche dont la particularité est d’être bouchée à l’extrémité. Les tuyaux bouchés sonnent toujours une octave plus bas que ceux qui sont ouverts et de même longueur, ce qui permet de faire des économies de place pour faire des jeux graves.
  • Flûte conique 4’ : La flûte est un jeu au son doux qui en 4’ donne une octave plus aigu que le tuyau de 8’. Paradoxalement c’est un point délicat de la registration.
  • Flûte 2’ : En 2’, le jeu est souvent appelé ‘Quarte de Nasard’ car il sonne une quarte plus haut que le Nasard. On l’appelle aussi ‘Flageolet’.
  • Quinta 1’1/3 : Appartenant à la famille des mutations à tuyaux de principaux, la quinta 1’1/3 donne le troisième harmonique du fondamental. La quinte à tuyaux de principaux est typique de l’orgue classique allemand.
  • Selsquialtera - Dulciane 8’ : On appelle sesquialtera un ‘cornet’ à seulement deux rangs. Cela signifie que les deux tuyaux unis forment une sixte. La sesquialtera est faite en tuyaux de Principaux. Pour l’utiliser convenablement, on doit tirer avec elle un 8 pied, préférentiellement une flûte ou un Principal.

Finalement vient le Pédalier avec les :

  • Soubasse 16’ : C’est un bourdon en bois de 16’ commandé par le pédalier. Tuyau à bouche fermée, il sonne une octave en dessous de sa taille.
  • Posaune 8’ : C’est une anche ‘à l’allemande’ plus douce que la ‘Bombarde’ qui donne une octave grave. Elle sert à soutenir le plein jeu. Le Posaune est un jeu de trompette à anches battantes dont les résonateurs sont coniques et de même hauteur que le corps des tuyaux à bouche qui jouent la même note.
  • Principal 8’ : Commandé depuis le pédalier ces tuyaux de fond s’appellent ‘contrebasse’.

L’ensemble des tuyaux se compose d’éléments constitutifs de tous les orgues et de tuyaux spécifiques qui, comme les ‘Mixture’ colorent le son de l’instrument et lui donnent son esthétique.

Étienne Boissière

Bienvenue !

Derniers articles

Ressources de la chorale
Ressources de la chorale

Vous trouverez ici, classé par ordre alphabétique des titres de chants, les ressources disponibles [ ... ]

2016, un nouvel orgue pour le temple

                        &nbs [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

MISSION A … DJIBOUTI

Djibouti : petit pays semi-désertique, situé dans la Corne de l’Afrique &ag [ ... ]

Vivre Noël avec les résidents de l’EHPAD« Les Foy...

Décembre est un mois très chaleureux à l’EHPAD « Les Foyers&nb [ ... ]

Fête de Noël

18 décembre 2016 Lorsqu’en septembre nous avons affiné le calendrier des &eacut [ ... ]

D'autres articles :