Vie Paroissiale

Le groupe des catéchumPuzzle de Pâques de l'oeuf au poussin    la Vieènes nous avait invités au temple, ce dimanche des Rameaux pour un culte un peu particulier autour d’une saynète intitulée : l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem en 2015.

Les jeunes acteurs ont visiblement fait passer leur message partagé par la communauté qui a bien apprécié leur prestation !

Après le repas tiré des sacs, les enfants de l’école biblique se sont retrouvés autour de 2 contes :

« l’œuf de Jérémie » et un conte écrit par Nicole Vernet sur l’amour et l’entraide.

Les enfants ont pu s’exprimer à travers des dessins peints par eux retraçant la Semaine sainte et la joie de Pâques.

 

Et les adultes ?

 

Nous avons, tout d'abord, été conviés à commenter un dessin satirique qui nous a conduits à réfléchir sur le sens du mot « croire » et les relations entre la foi, le doute et la certitude. Si le verbe croire possède deux sens, celui de la certitude (croire en Dieu) et celui, plus relatif de l'opinion (je crois que...), il a semblé évident à chacun de nous que si la croyance en Dieu est une forme

d'assurance sur l'existence de celui-ci, elle s'accompagne d'une incertitude sur la nature de ce qu'elle cherche à atteindre (les principes de la foi).

De là, Christian nous a amenés à nous poser la question du rapport entre la foi et la raison. Il est évident que si la foi est un au-delà de la raison, il est néanmoins dangereux de ne pas nous laisser éclairer par celle-ci dans notre lecture des textes bibliques. L'échange sur certains extraits des écritures nous ont convaincu de la nécessité de les saisir dans leur contexte socio-historique afin de pouvoir nous les approprier avec plus de pertinence.

Des textes bibliques à la façon de dire notre foi, il n'y a qu'un pas que nous avons franchi. Certaines formulations (notamment le « Père tout-puissant » du symbole des Apôtres) ont fait débat. Si leur sens gagne à être médité et approfondi, leur formulation dans un texte aussi synthétique qu'une déclaration de foi pose néanmoins problème à certains d'entre nous. D'une manière générale, il nous semble que les formules que nous utilisons pour dire notre foi (et plus largement notre liturgie elle-même) sont historiquement datées et gagneraient à être repensées et remises à plat. Ce qui met en évidence la nécessité de participer aux instances de réflexion et d'échanges au sein de notre paroisse et peut-être de proposer des pistes nouvelles pour nos études bibliques...

De l'avis de tous, ce temps d'échange a été très réussi et a permis à chacun de s'exprimer et d'être écouté.

 

Christiane Barthez & Laurent Trouvé

Bienvenue !

Brèves

Derniers articles

Ressources de la chorale
Ressources de la chorale

Vous trouverez ici, classé par ordre alphabétique des titres de chants, les ressources disponibles [ ... ]

2016, un nouvel orgue pour le temple

Le nouvel orgue, conçu par Frédéric Desmottes, a été installé au printemps 2016. Une vidéo re [ ... ]

Un peu d’histoire : la Réforme en Béarn

La Réforme arrive en Béarn sous l’influence de Marguerite d’Angoulême, sœur de François Ier [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

MISSION A … DJIBOUTI

Djibouti : petit pays semi-désertique, situé dans la Corne de l’Afrique &ag [ ... ]

Vivre Noël avec les résidents de l’EHPAD« Les Foy...

Décembre est un mois très chaleureux à l’EHPAD « Les Foyers&nb [ ... ]

D'autres articles :