Vie Paroissiale

Nous étions quelques paroissiens de PAU, parmi les 28 représentants des Églises de tout le consistoire, venus à Orthez pour participer à la réunion consistoriale Béarn-Pays de l'Adour sur la déclaration de foi de l’Église protestante Unie de France le samedi 3o janvier.

Nous avons été conduits dans nos réflexions par l'équipe pastorale consistoriale formée d'Anne-Marie Feillens, Bruce Dennis, Nathalie Paquereau et Philippe Biyong. Après la lecture de versets bibliques, illustrant des professions de foi, des confessions de foi et parfois des déclarations de foi, nous nous sommes répartis en 4 groupes.

  1. Le matin en nous appuyant sur le numéro 2 de Ressources d'octobre 2015, nous avons précisé les différences entre déclaration de foi, en évoquant notamment la Déclaration de Barmen de 1934 (déclaration de l’Église confessante allemande en vue de rejeter la doctrine des « chrétiens allemands » suppôts d'Hitler), la Confession d'Accra de 2004 qui est plutôt une déclaration en réaction à un contexte socio -politique (injustices économiques et écologiques découlant de la mondialisation ) et la confession de Foi qui « s'intéresse plus au Dieu auquel on croit qu'à l'homme qui le confesse » comme l'écrit Jean-François Zorn. Puis, nous avons retracé le parcours historique des confessions de foi protestantes, des thèses rédigées par Ulrich Zwingli au XVIème et Guillaume Farel, la confession d'Augsbourg (1530), la confession de La Rochelle(1559) et l'abandon progressif au cours des XVIII et XIXème siècles par les Eglises réformées d’ Europe.
  2. L'après-midi, après un repas partagé bien sympathique, toujours en groupe, nous avons commenté un texte sur l'unité et la diversité de Michel Bertrand et un autre texte sur les fonctions d'une déclaration de foi d'Andy Buckler, dimension doctrinale, liturgique, missionnaire et œcuménique.
  3. Nous avons lu, aussi, la proposition de base de déclaration de foi et notre groupe l'a trouvée manquant de simplicité et pas  compréhensible pour tous. Il nous paraît bon que les mots Bible, Croix, Pardon, Espérance soient écrits.
  4. En conclusion cette phrase de Laurent Gagnebin : « Plus qu'une signature individuelle, une déclaration de foi appelle un rassemblement. Elle est un drapeau, on dit, avec elle, ce que notre Église proclame et non pas un catalogue personnel de croyance. »

                                                                       Muriel Bargiarelli

Bienvenue !

Brèves

Derniers articles

Ressources de la chorale
Ressources de la chorale

Vous trouverez ici, classé par ordre alphabétique des titres de chants, les ressources disponibles [ ... ]

2016, un nouvel orgue pour le temple

Le nouvel orgue, conçu par Frédéric Desmottes, a été installé au printemps 2016. Une vidéo re [ ... ]

Un peu d’histoire : la Réforme en Béarn

La Réforme arrive en Béarn sous l’influence de Marguerite d’Angoulême, sœur de François Ier [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

MISSION A … DJIBOUTI

Djibouti : petit pays semi-désertique, situé dans la Corne de l’Afrique &ag [ ... ]

Vivre Noël avec les résidents de l’EHPAD« Les Foy...

Décembre est un mois très chaleureux à l’EHPAD « Les Foyers&nb [ ... ]

D'autres articles :