Vie Paroissiale

Vie paroissiale

Éléments marquants (ou moins marquants) de notre communauté

Tous les ans nous allons à Boeil Bezing pour participer à la veillée de Noël. C’est une tradition que nous aimons bien.
D’abord parce que « Boeil Bezing » déjà c’est un drôle de nom qu’on aime bien répéter en prenant l’accent Béarnais.
Ensuite parce que pour aller à Boeil Bezing on prend des petites routes et une fois papa a enlisé la voiture dans un chemin  boueux. On a eu peur car il faisait nuit, très froid, le chemin était totalement perdu entre des champs et des bois et personne ne passait. Heureusement Papa a poussé la voiture et maman a pu la sortir des ornières. Depuis, à chaque fois qu’on part pour Boeil Bezing on repense à ce moment et ça nous fait rire. On espère que ça va nous arriver encore une fois (sauf papa).
Et puis quand on arrive à Boeil Bezing par la route principale, on se trompe toujours avant de trouver finalement le petit chemin qui part vers le temple.
Enfin on gare la voiture et on file vers le petit temple. C’est toujours la surprise de voir tant de monde blotti là. Ca fait un drôle de contraste entre le noir et le froid du dehors et la lumière et le monde du dedans.
Cette année ça faisait pareil. Pour une fois, on est arrivé un peu en avance : Papa commence à connaître la route... Du coup nous avons distribué les feuilles à l’entrée du temple, c’était l’occasion de dire bonjour à des gens qu’on ne connaît pas et aussi à ceux qu’on connaît.
On a bien aimé la veillée. C’était très animé : on se levait pour chanter puis on s’asseyait puis à nouveau debout, chant et assis. C’était vivant. Et la musique du début était très entrainante (Maman croit se rappeler que c’était une chanson de Johnny Halliday : « Allumez le feu »). On ne connaissait pas tous les chants mais on connaissait la plupart des airs, on les avait déjà entendus.
Pour les histoires, celle que nous avons préférée c’est celle que Thibault a racontée : l’histoire du petit chat qui regardait Jésus dans la crèche.
Maman a bien aimé le thème de la source : Noël comme un retour à la source, un moment de se souvenir de ce qui est important, de retrouver nos racines au creux de nos souvenirs.
Alors quand Nicolas, le pasteur, nous a demandé de bien vouloir raconter nos souvenirs de Noël, on n’a pas osé prendre la parole devant tout le monde, mais on est sur que tout le monde s’en est souvenu d’au moins un, dans sa tête. C’était comme si chacun d’entre nous revenait justement à sa source.
Ensuite on s’est régalé de petits gâteaux et de jus de fruits chez Monsieur et Madame Pèes !


Apolline, Esther, Corentin, Aurore et Richard BONNEVILLE

IMG 0727 small

C'était le 9 février dernier.
Une fois n'est pas coutume, le culte devait commencer à 10 heures, et se terminer plus rapidement que d'ordinaire. Il faut dire que ce n'était pas un dimanche comme les autres : ce dimanche, se tenait l'Assemblée Générale de notre Eglise locale.
Assemblés nous l'avons été, assurément. Générale, ça reste à voir : si l'ordre du jour était copieux, le président de la séance, Eric Serfass, ne l'a jamais mené au pas de charge, pas plus que nous n'avons été amenés d'adopter un pas militaire.
Certains auront sans doute trouvé cette assemblée trop longue, d'autres trop rapide sur certains points.
Mais n'est-ce pas un bon signe ?

Extraits de la Constitution de l’Eglise Protestante Unie de France
Article 1 – Principes généraux
§1 – L’Eglise protestante unie de France
L’Eglise protestante unie de France – Communion luthérienne et réformée professe qu’aucune Eglise particulière ne peut prétendre délimiter l’Eglise de Jésus-Christ, car Dieu seul connaît ceux qui lui appartiennent.
Elle a pour raison d’être d’annoncer au monde l’Evangile. Elle est donc ouverte à toute personne qu’elle appelle à croire en Jésus-Christ, à approfondir sa foi par la lecture de la Bible et l’écoute de la prédication, à recevoir le baptême s’il ne lui a pas déjà été donné et à participer à la Sainte Cène.
§2 – L’Eglise locale ou paroisse
L’Eglise locale ou paroisse accueille comme membres, avec leur accord, ceux qui reconnaissent que
« Jésus-Christ est le Seigneur».
Elle participe à la mission de l’Eglise, notamment par la proclamation de la Parole de Dieu, l’administration des sacrements, la catéchèse, la diaconie et les différents services et activités de la communauté et elle en assure les besoins financiers.
§ 3 – Projet de vie
Chaque paroisse ou Eglise locale établit un « projet de vie »qui définit son identité, ses priorités et les axes principaux de sa mission. Ce texte, adapté à l’issue des bilans de vie de la paroisse ou Eglise locale et de l’évaluation du ministère, est transmis au conseil régional.
§ 4 – Conformité avec la loi du 9 décembre 1905
Pour mettre son régime traditionnel en accord avec la loi du 9 décembre 1905, l’Eglise protestante unie de France invite les membres d’une paroisse ou Eglise locale à adhérer et à participer à une association cultuelle, régie par le titre IV de cette loi, ainsi qu’à une ou plusieurs associations à vocation diaconale.
Article 2 – Association cultuelle
§1 – Principes généraux d’organisation
Au sein des Eglises locales ou paroisses sont constituées des associations cultuelles, chacune se gouvernant par l’intermédiaire d’un comité qui porte le nom de conseil presbytéral. Ces associations forment une Union nationale.
§2 – Membres
Les membres de l’Eglise locale ou de la paroisse qui désirent être membres de l’association cultuelle, doivent en faire la demande écrite au conseil presbytéral.
Ceux qui sont inscrits sur la liste des membres de l’association cultuelle sont appelés à participer fidèlement au service de l’Evangile et à la vie matérielle et financière de l’Eglise ainsi qu’à son gouvernement.
Extraits des statuts de l’Association Cultuelle de l’Eglise réformée de Pau
Article 3 – Membres
3.1. Les membres de l'association sont ceux qui, conformément aux dispositions de la Constitution de l'Église protestante unie de France (articles 1 & 2, dont des extraits sont reproduits en annexe des présents statuts), sur leur demande et sauf refus du conseil presbytéral, ont été inscrits sur la liste mentionnée à l'article 3.2.
3.2. La liste des membres de l'association, qui comprend leurs nom, prénom, date de naissance, adresse et la date d'inscription sur la liste, est tenue à jour par le conseil presbytéral qui la révise tous les ans au cours du dernier trimestre.
3.3. Sont rayés de la liste des membres ceux qui l’ont demandé, ceux qui sont décédés et, sauf demande expresse de leur part, ceux qui ne résident plus dans la circonscription.
3.4. Peuvent faire l'objet d'une radiation de la liste des membres, après qu'ils ont été informés des motifs de cette mesure et mis à même de fournir leurs explications, par écrit ou de vive voix, devant le conseil presbytéral :
1° ceux qui ne se conforment pas aux présents statuts ou aux prescriptions de la Constitution de l'Église protestante unie de France,
2° ceux qui, pendant trois années consécutives, ont été absents à l'assemblée générale ordinaire, sans s'être fait représenter ni excuser.
3.5. Les décisions du conseil presbytéral comportant refus d'inscription sur la liste des membres, ou radiation de cette liste, peuvent faire l'objet d'un recours dans le délai d'un mois après notification de la décision. Ce recours est porté devant le conseil régional.

La semaine de l'Unité des Chrétiens a lieu cette année du 18 au 25 janvier.

Des veillées oecuméniques sont organisées le 22 janvier, 19:00 – 22:00 en l'Église Saint-Pierre de Pau, Avenue Robert Schuman et le 23 janvier 19:00 – 21:00 à Boeil-Bezing.

Une Cérémonie oecuménique aura également lieu le 24 janvier, 14:30 – 15:30, à l'Hôpital François Mitterrand, Boulevard Hauterive, au sous-sol du centre jean Vignalou (plan)


Au terme de 5 ans de processus d’union, l’Église réformée de France et l’Église évangélique luthérienne de France sont devenues Église protestante unie de France en 2012.
La nouvelle Église a tenu son premier synode national annuel en mai 2013 à Lyon, ville choisie en raison de sa tradition oecuménique. Elle y a célébré ses premiers pas samedi 11 mai 2013 par une fête ouverte au plus grand nombre, avec de nombreux invités nationaux et internationaux.

Voir des extraits de la constitution de l’Église Protestante Unie de France


INAUGURATIONL’Église réformée de Pau a marqué à son tour cet événement en organisant un culte solennel d’inauguration, le dimanche 22 septembre à 10h30 au temple de Pau.
Ce temps fort de notre Église fut suivi d'un moment de partage autour d'un apéritif sur la terrasse du Temple
" Voilà désormais affiché sur le mur de notre temple, le nouveau logo de l’Église Protestante Unie de France."

   Logo EPUF

 

Ce qui apparaît d’abord sont des formes géométriques imbriquées.
L’assemblage des formes et des couleurs est un accord, une association. Les formes sont multiples et rapprochées. Elles rassemblent, elles réunissent pour former un tout, une union, une mosaïque composée d’éléments figurant les différentes sensibilités présentes dans l’Église.
Ce dessin s’appuie sur trois symboles forts :

    •  La croix
    •  L’élément central de la croix huguenote, symbole de l’Église Réformée de France
    •  Le centre à dominante rouge, qui figure le coeur que l’on trouve dans la « rose de Luther », symbole de l’Église luthérienne de France.

Pris dans son ensemble, ce logo est de forme géométrique simple, appuyée sur sa gauche par un angle droit qui forme une base stable, signifiant ainsi la stabilité et la fermeté des fondements de l’Église Protestante Unie de France.
La partie supérieure marque, elle, l’ouverture.
Les éléments de la croix huguenote semblent sortir du cadre, comme autant de branches qui poussent, donnent l’élan vers un futur à construire.
Ouverture vers le monde mais aussi vers les autres.


L’ensemble veut témoigner de la confiance qui est au coeur du message de la Réforme. Nous vivons d’une confiance première et inconditionnelle, reçue de Dieu et qui ouvre la possibilité de faire confiance à notre tour, à Dieu, aux autres, à l’avenir. Dans un monde où l’autre est souvent vu comme un rival, où l’avenir semble indéchiffrable, la confiance partagée est semence de réconciliation et de paix. »


Jeanne Laurent

Bienvenue !

  • Bienvenue !
    Bienvenue !

    L’Église réformée de Pau est membre de l’Église Protestante Unie de France.

    Le culte, où vous pouvez être librement accueilli, se tient chaque dimanche à Pau et chaque mois à Boeil Bezing (voir détails). Bien d’autres activités liées à l’Église existent et sont indiquées sur ce site.

    Nous espérons que vous trouverez sur ce site les informations que vous y cherchez.

  • Quelques prédications ...
  • S'enregistrer ? Se connecter ?

    S'enregistrer sur le site, c'est pouvoir bénéficier de la newsletter (une par mois, pas plus !).

    Se connecter est utile uniquement à l'équipe rédactrice. Si vous voulez en faire partie, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Don en ligne

    Vous pouvez faire un don en ligne pour notre paroisse de Pau en cliquant sur ce lien du site national.

Brèves

L'expo Martin Luther 2017 passe par Pau !
25 Mai 2017

Aux sources du protestantisme. Cette exposition vise à fournir à un public le pl [ ... ]

Fête de fin d'année et culte d'au revoir à Nicolas...
20 Mai 2017

le dimanche 25 juin, au Temple et à a maison paroissiale.

Protestants en Fête 2017
06 Mai 2017

Lien vers la newsletter de Protestants en Fête 2017. Les 27, 28, 29 octobre 2017, à St [ ... ]

Prière Oecuménique 2017
23 Fév 2017

Avant-hier, j'ai participé à la prière oecuménique qui s'est tenue au te [ ... ]

Soirée Allemande le 03/06/2016 à 18:30 à la MP
26 Mai 2016

Le groupe de jeunes nous présente -majoritairement en Français- son voyage en Allemagn [ ... ]

Semain de prière pour l'unité des Chrétiens le 21/...
14 Jan 2016

L'association oecuménique Écriture et Culture nous propose une soirée oecum&eac [ ... ]

Derniers articles

2016, un nouvel orgue pour le temple

Le nouvel orgue, conçu par Frédéric Desmottes, a été installé au printemps 2016. Une vidéo re [ ... ]

Un peu d’histoire : la Réforme en Béarn

La Réforme arrive en Béarn sous l’influence de Marguerite d’Angoulême, sœur de François Ier [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

MISSION A … DJIBOUTI

Djibouti : petit pays semi-désertique, situé dans la Corne de l’Afrique &ag [ ... ]

Vivre Noël avec les résidents de l’EHPAD« Les Foy...

Décembre est un mois très chaleureux à l’EHPAD « Les Foyers&nb [ ... ]

Fête de Noël

18 décembre 2016 Lorsqu’en septembre nous avons affiné le calendrier des &eacut [ ... ]

D'autres articles :