Vie Paroissiale

Vie paroissiale

Extraits de la Constitution de l’Eglise Protestante Unie de France
Article 1 – Principes généraux
§1 – L’Eglise protestante unie de France
L’Eglise protestante unie de France – Communion luthérienne et réformée professe qu’aucune Eglise particulière ne peut prétendre délimiter l’Eglise de Jésus-Christ, car Dieu seul connaît ceux qui lui appartiennent.
Elle a pour raison d’être d’annoncer au monde l’Evangile. Elle est donc ouverte à toute personne qu’elle appelle à croire en Jésus-Christ, à approfondir sa foi par la lecture de la Bible et l’écoute de la prédication, à recevoir le baptême s’il ne lui a pas déjà été donné et à participer à la Sainte Cène.
§2 – L’Eglise locale ou paroisse
L’Eglise locale ou paroisse accueille comme membres, avec leur accord, ceux qui reconnaissent que
« Jésus-Christ est le Seigneur».
Elle participe à la mission de l’Eglise, notamment par la proclamation de la Parole de Dieu, l’administration des sacrements, la catéchèse, la diaconie et les différents services et activités de la communauté et elle en assure les besoins financiers.
§ 3 – Projet de vie
Chaque paroisse ou Eglise locale établit un « projet de vie »qui définit son identité, ses priorités et les axes principaux de sa mission. Ce texte, adapté à l’issue des bilans de vie de la paroisse ou Eglise locale et de l’évaluation du ministère, est transmis au conseil régional.
§ 4 – Conformité avec la loi du 9 décembre 1905
Pour mettre son régime traditionnel en accord avec la loi du 9 décembre 1905, l’Eglise protestante unie de France invite les membres d’une paroisse ou Eglise locale à adhérer et à participer à une association cultuelle, régie par le titre IV de cette loi, ainsi qu’à une ou plusieurs associations à vocation diaconale.
Article 2 – Association cultuelle
§1 – Principes généraux d’organisation
Au sein des Eglises locales ou paroisses sont constituées des associations cultuelles, chacune se gouvernant par l’intermédiaire d’un comité qui porte le nom de conseil presbytéral. Ces associations forment une Union nationale.
§2 – Membres
Les membres de l’Eglise locale ou de la paroisse qui désirent être membres de l’association cultuelle, doivent en faire la demande écrite au conseil presbytéral.
Ceux qui sont inscrits sur la liste des membres de l’association cultuelle sont appelés à participer fidèlement au service de l’Evangile et à la vie matérielle et financière de l’Eglise ainsi qu’à son gouvernement.
Extraits des statuts de l’Association Cultuelle de l’Eglise réformée de Pau
Article 3 – Membres
3.1. Les membres de l'association sont ceux qui, conformément aux dispositions de la Constitution de l'Église protestante unie de France (articles 1 & 2, dont des extraits sont reproduits en annexe des présents statuts), sur leur demande et sauf refus du conseil presbytéral, ont été inscrits sur la liste mentionnée à l'article 3.2.
3.2. La liste des membres de l'association, qui comprend leurs nom, prénom, date de naissance, adresse et la date d'inscription sur la liste, est tenue à jour par le conseil presbytéral qui la révise tous les ans au cours du dernier trimestre.
3.3. Sont rayés de la liste des membres ceux qui l’ont demandé, ceux qui sont décédés et, sauf demande expresse de leur part, ceux qui ne résident plus dans la circonscription.
3.4. Peuvent faire l'objet d'une radiation de la liste des membres, après qu'ils ont été informés des motifs de cette mesure et mis à même de fournir leurs explications, par écrit ou de vive voix, devant le conseil presbytéral :
1° ceux qui ne se conforment pas aux présents statuts ou aux prescriptions de la Constitution de l'Église protestante unie de France,
2° ceux qui, pendant trois années consécutives, ont été absents à l'assemblée générale ordinaire, sans s'être fait représenter ni excuser.
3.5. Les décisions du conseil presbytéral comportant refus d'inscription sur la liste des membres, ou radiation de cette liste, peuvent faire l'objet d'un recours dans le délai d'un mois après notification de la décision. Ce recours est porté devant le conseil régional.

Au terme de 5 ans de processus d’union, l’Église réformée de France et l’Église évangélique luthérienne de France sont devenues Église protestante unie de France en 2012.
La nouvelle Église a tenu son premier synode national annuel en mai 2013 à Lyon, ville choisie en raison de sa tradition oecuménique. Elle y a célébré ses premiers pas samedi 11 mai 2013 par une fête ouverte au plus grand nombre, avec de nombreux invités nationaux et internationaux.

Voir des extraits de la constitution de l’Église Protestante Unie de France


INAUGURATIONL’Église réformée de Pau a marqué à son tour cet événement en organisant un culte solennel d’inauguration, le dimanche 22 septembre à 10h30 au temple de Pau.
Ce temps fort de notre Église fut suivi d'un moment de partage autour d'un apéritif sur la terrasse du Temple
" Voilà désormais affiché sur le mur de notre temple, le nouveau logo de l’Église Protestante Unie de France."

   Logo EPUF

 

Ce qui apparaît d’abord sont des formes géométriques imbriquées.
L’assemblage des formes et des couleurs est un accord, une association. Les formes sont multiples et rapprochées. Elles rassemblent, elles réunissent pour former un tout, une union, une mosaïque composée d’éléments figurant les différentes sensibilités présentes dans l’Église.
Ce dessin s’appuie sur trois symboles forts :

    •  La croix
    •  L’élément central de la croix huguenote, symbole de l’Église Réformée de France
    •  Le centre à dominante rouge, qui figure le coeur que l’on trouve dans la « rose de Luther », symbole de l’Église luthérienne de France.

Pris dans son ensemble, ce logo est de forme géométrique simple, appuyée sur sa gauche par un angle droit qui forme une base stable, signifiant ainsi la stabilité et la fermeté des fondements de l’Église Protestante Unie de France.
La partie supérieure marque, elle, l’ouverture.
Les éléments de la croix huguenote semblent sortir du cadre, comme autant de branches qui poussent, donnent l’élan vers un futur à construire.
Ouverture vers le monde mais aussi vers les autres.


L’ensemble veut témoigner de la confiance qui est au coeur du message de la Réforme. Nous vivons d’une confiance première et inconditionnelle, reçue de Dieu et qui ouvre la possibilité de faire confiance à notre tour, à Dieu, aux autres, à l’avenir. Dans un monde où l’autre est souvent vu comme un rival, où l’avenir semble indéchiffrable, la confiance partagée est semence de réconciliation et de paix. »


Jeanne Laurent

Le 1 Mars le Temple de Pau a accueilli pour la première fois " La journée mondiale de Prière des Femmes"

 

Dans le cadre d'une exposition sur "Les Femmes dans la Bible" 45 femmes , anglicanes, catholiques, coptes, et protestantes ont prié ensemble sur le thème" j'étais étranger et vous m'avez accueilli"  ( Matthieu 25 31-40)

P1020310 small        P1020307 small

La France participe à cette manifestation depuis 1988 et cette année notre pays en était organisateur parmi 170 pays participants.

 

Margaret Rousseau

En ce début d'année 2013, nous avons eu la joie de vivre ensemble, une journée d'information sur notre service protestant de mission (DEFAP). Francis PEYRARD, membre de l'équipe régionale DEFAP a été présent à la totalité de la journée du 13 janvier. Il a animé une partie des cultes de Boeîl et Pau et présidé la rencontre de l'après-midi en nous informant sur l'engagement missionnaire des paroisses de notre région et en nous aidant à réfléchir à ce qu'est le vécu missionnaire aujourd'hui.

Un des temps forts de cette journée a été le partage d'un repas malgache à la Maison Paroissiale, temps de convivialité, de rencontres et déjà d'échanges mais aussi d'excitation de nos papilles gustatives, au menu :

  • Samossas au boeuf avec achards de légumes. 
  • Saucisses au Voanjobory (Pois de Bambara: entre le pois chiche et le flageolet), accompagné de riz et rougaille de tomate. 
  • Salade de fruits.

Merci à tous les acteurs de  cette journée et une mention toute particulière pour celles et ceux qui ont œuvré derrière les fourneaux pour nous régaler, Simonnette Andrianoely et Eric et Sylvain Béchir, et celles et ceux qui ont remis les salles en ordre, prêtes à être utilisées dès le lendemain.

Nous aurons une autre journée d'information missionnaire le dimanche 28 avril. Après le culte nous nous retrouverons pour le partage d'un repas et un temps de réflexion et de témoignage. Cette journée sera animée par Christian Bonnet, Secrétaire général du DEFAP. Elle sera préparée par une exposition mise en place dans le temple dès le début du mois d'avril.

 

Michel Jacob et Rufin Rajerison

Temps de Pâques :

Jeudi Saint 28 mars à 20h30, veillée au temple de Boeil-Bezing

Vendredi Saint 29 mars à 20h30, veillée au temple de Pau

Dimanche de Pâques, 31 mars à 10h30 culte au temple de Pau, à 17h15 culte à la maison de retraire "Les Foyers", rue des Anglais à Pau.

Joyeuses Pâques à chacun

Bienvenue !

Derniers articles

Rencontre inter religieuse dimanche 6 mai à la mai...

                   [ ... ]

10 avril : L'Interfaith tour arrive à Pau
10 avril : L'Interfaith tour arrive à Pau

    Coexister : des jeunes au service du vivre-ensemble entre communautés religieuses.& [ ... ]

Ressources de la chorale
Ressources de la chorale

Vous trouverez ici, classé par ordre alphabétique des titres de chants, les ressources disponibles [ ... ]

2016, un nouvel orgue pour le temple

                        &nbs [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

Fête de Noël

18 décembre 2016 Lorsqu’en septembre nous avons affiné le calendrier des &eacut [ ... ]

D'autres articles :