Vie Paroissiale

Vie paroissiale

Le temple ne se résume pas en un lieu de mémoire, transformé en musée que l’on visite pour sa dimension esthétique voire culturelle.


Ouvrir le temple sur l’espace public, c’est bien plus qu’offrir un service touristique.
Ouvrir le temple sur l’espace public, c’est donner à découvrir un lieu de vie protestant, c’est permettre des rencontres.
Toutes celles et ceux qui ont participé à ces journées les 15 et 16 septembre dernier vous diront la richesse et la diversité de ces rencontres : ce jeune, sac sur le dos, venu à Pau pour un entretien d’embauche, ce couple musulman dont la jeune femme portait le voile, ce père, pressé de partir mais dont les enfants faisaient le jeu de piste avec enthousiasme, ces hommes...ces femmes...
Ouvrir le temple sur l’espace public, c’est témoigner de sa foi car tous ces visiteurs posent peu de questions sur l’architecture ou l’histoire du bâtiment mais aimeraient savoir « c’est quoi le protestantisme ? A quoi croyez-vous ? » C’est témoigner simplement, sans chercher à convaincre, en respectant les différences et en s’ouvrant au témoignage de l’autre.
Le temple était ouvert pour les Journées du Patrimoine, laissant un passage où l’on peut entrer, suivant la définition du Petit Larousse, comme je souhaite que nous le soyons aussi, ouverts, accueillants, accessibles, capables de comprendre et de s’intéresser à l’autre.

Jeanne Laurent

Samedi 21 mai 2011, un chantier jardinage-nettoyage avait été programmé à la maison paroissiale.

Quelques bénévoles étaient à pied d’œuvre dès 9 h du matin. Tandis que tronçonneuse, cisailles et autres sécateurs entraient en action, un, puis deux, puis trois fourgons se remplissaient de branchages et de déchets verts.  L’ambiance, bien que laborieuse, ne manquait pas : les uns désherbant, les autres taillant les feuillages envahissants, les derniers « fignolant » autour des massifs arbustifs.

Pendant ce temps, notre cuisinier nous mijotait quelque bonne recette à sa façon et l’on sentait de temps à autre des odeurs mêlées de cardamone et de curry ! Puis vint la pause et tout le monde se rassembla autour d’une tasse de café avant de continuer vaillamment.

Vers 12h30, l’essentiel du travail était fait. Chacun put s’en réjouir et passer à table pour faire honneur au repas.

Ce fut alors un moment convivial et chaleureux d’une belle journée ensoleillée ... la preuve :

 

Merci encore à Nicole, Samy, Paul, Rufin, Georges, Charles, Muriel Coste, Brigitte, Marine Chounet, Eric Béchir, François et Christiane.

Bienvenue !

Derniers articles

Ressources de la chorale
Ressources de la chorale

Vous trouverez ici, classé par ordre alphabétique des titres de chants, les ressources disponibles [ ... ]

2016, un nouvel orgue pour le temple

                        &nbs [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

MISSION A … DJIBOUTI

Djibouti : petit pays semi-désertique, situé dans la Corne de l’Afrique &ag [ ... ]

Vivre Noël avec les résidents de l’EHPAD« Les Foy...

Décembre est un mois très chaleureux à l’EHPAD « Les Foyers&nb [ ... ]

Fête de Noël

18 décembre 2016 Lorsqu’en septembre nous avons affiné le calendrier des &eacut [ ... ]

D'autres articles :